Primeurs – 2018, un millésime de maîtrise
2 avril 2019
# L'instant Dauzac

L’excellence au rendez-vous…

Comme tous les grands millésimes, la météo a joué un rôle essentiel dans la construction du millésime 2018. Un hiver doux, l’un des plus tempéré depuis 1900, avec pour les six premiers mois de l’année une pluviométrie importante, ayant permis à la vigne d’avoir un excellent développement. Les travaux de recherche menés depuis trois ans au Château Dauzac sur l’utilisation d’algues contre le mildiou pour réduire le cuivre ont grandement participé à maintenir notre vignoble dans un très bon état sanitaire.

Après la fleur, qui a été rapide et homogène, changement total de climat avec quatre mois d’une période ensoleillée chaude et sèche. Les réserves d’eau dans le sol et cette période estivale exceptionnelle ont permis de construire une maturation complexe et raffinée des raisins. Les vendanges se sont réalisées du 17 septembre au 8 octobre dans d’excellentes conditions avec une sélection intra parcellaire minutieuse. Le respect du calendrier biodynamique avec vendanges en jours fruit pour les grands terroirs a sur ce millésime été appliqué. Les fermentations alcooliques sont réalisées avec des levures naturellement sélectionnées dans notre vignoble. La symbiose entre le terroir, les levures et les cépages permet d’avoir une grande complexité très délicate rarement atteinte précédemment. La production 2018 est de 45 hectolitres par hectare.

Pour en savoir plus sur le millésime 2018 de l’ensemble de l’appellation Margaux, téléchargez la plaquette du Syndicat Viticole de Margaux : http://www.chateaudauzac.com/wp-content/uploads/2019/04/2019-Margauxmillesime2018_FR_web.pdf